Diapaga: un jeune de 26 ans meurt aux mains des koglewego pour une histoire de coq

Share Button



Un jeune homme de 26 a perdu la vie ce vendredi à Tansarga, commune situé à 25km de Diapaga (Est), à la suite de sévices à lui infligés pendant une semaine par des groupes d’autodéfense Koglweogo, pour une histoire de coq, selon nos confrères de l’AIB.

Un jeune de 26 du nom de Bindi Kouldiaty est mort  après des sévices subis du 31 décembre au 6 janvier 2017 dans la commune de Tansarga aux  mains des Koglweogo. 

A en croire cette source anonyme  depuis Diapaga, tout serait parti d’une histoire de coq.

«Le 31 décembre, un vendeur de poulets déclare la perte d’un de ses poulets. Sous l’effet d’alcool, le jeune Bindi Kouldiati dit connaitre le voleur. Apres être revenu à la lucidité, le jeune Kouldiati revient sur sa déclaration. Il n’en fallait pas plus pour que le vendeur de poulets fasse appel aux Koglweogo», relate notre source.

 Dans cette dynamique, les Koglweogo de Malpoa,  village natal du vendeur  alertent ceux de Tansarga.

«Le jeune homme sera interné dans leur camp en brousse et subira des sévices du 31 décembre 2016 au 6 janvier 2017.», indique notre source avant de poursuivre : «Sentant son état de santé se dégradé, les Koglweogo le libèrent ce 6 janvier 2017. C’est sur le chemin de retour que le jeune homme va s’écrouler mortellement en pleine brousse».

Après le constat des services compétents, la victime a été inhumée dans l’après-midi de ce vendredi 6 janvier 2016.

En réaction, les parents de la victime ont incendié le camp des Koglwéogo et  trois de leurs concessions.

Selon les dernières nouvelles, les Koglweogo du village de Malpoa se sont réfugiés en brousse pour éviter la vindicte populaire.

Selon une source judiciaire de la localité qui a requis l’anonymat, c’est le 3e cas de perte en vie humaine du fait des Koglweogo dans la province de la Tapoa.

AIB

Ajouter un commentaire

Tahirou Bationo

Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com

Une pensée sur “Diapaga: un jeune de 26 ans meurt aux mains des koglewego pour une histoire de coq

  • 9 janvier 2017 à 10 h 40 min
    Permalink

    C’est à cause de tout ça que les gens de l’ouest burkinabè ne les veulent pas et ils insistent mais gare à eux on les attend fermement dans cette partie du Burkina

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.