Enlèvement d’un enseignant à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

Share Button

Ceci est un communiqué de l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Dans la soirée du jeudi 12 avril 2018, une élève a été tuée et un enseignant enlevé dans l’attaque de l’école de Bouro, dans la commune de Nassoumbou, par des individus non identifiés.

Cette énième attaque du monde de l’éducation vise à décourager les braves enseignants qui travaillent déjà dans des conditions extrêmement difficiles. 
A la famille de l’élève qui a perdu la vie dans cette ignoble attaque, l’UPC présente ses condoléances les plus émues. Aux blessés, le parti souhaite un prompt rétablissement.

L’UPC appelle solennellement le Gouvernement burkinabè à tout mettre en œuvre pour que l’enseignant enlevé, M. Issouf SOUABO, soit retrouvé sain et sauf. 
C’est un père de famille arraché de sa famille, de ses élèves, de ses collègues, de ses compatriotes. Il ne mérite ni l’oubli, ni l’abandon. Dans ces moments difficiles, nos pensées et nos encouragements vont à la famille SOUABO et au monde éducatif.

Ouagadougou, le 18 avril 2018 
Pour le Bureau politique national de l’UPC, 
Le Porte-parole 
Rabi YAMEOGO

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.