Société

Fada N’Gourma: ouverture du procès des manifestants de Tapoa-Boopo

Share Button

Le procès de 12 personnes, accusées d’avoir organisé en fin janvier, une violente fronde en rapport avec les limites de la forêt classée de Tapoa-Boopo, s’est ouvert mercredi matin au Tribunal de Grande instance de Fada N’Gourma (Est), selon l’AIB.

Les chefs d’accusations portés contre les suspects tournent autour, de coups et blessures sur des autorités en exercice de leurs fonctions et de destruction de bornes d’une zone sylvo-pastorale.

Il leur est également reproché d’avoir empêché des Forces de l’ordre, dûment mandatées, de procéder à des arrestations.

La défense des accusés est assurée par Me Prosper Farama. La plus part d’entre eux ont nié les faits à eux reprochés.

En rappel, le 26 janvier 2018, à l’occasion de la journée régionale de la forêt à Matiakoali (province du Gourma), des manifestants avaient violemment interrompue une cérémonie de mobilisation communautaire pour la protection et la préservation de la forêt classée de Tapao-Boko.

Ils se plaignaient de l’empiètement de la forêt sur leurs champs.

Après une première vague d’interpellation dans la nuit du 1erau 2 février, des manifestants étaient ressortis pour se plaindre.

AIB

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.