Ghana: 34 morts dans des inondations,

Share Button

Au moins 34 personnes sont mortes dans le nord du Ghana, dans des inondations provoquées par de fortes pluies et des débordements d’un barrage au Burkina Faso voisin, ont déclaré jeudi des responsables des organismes de secours.

“Au total, nous avons 34 morts et deux personnes portées disparues. Plus de 52.000 personnes ont été touchées”, a expliqué Seji Saji, chef adjoint de l’Organisation nationale de gestion des catastrophes du Ghana.

Le barrage de Bagré, un des plus importants du Burkina, sur la rive droite du fleuve Nakambé (ex-Volta blanche), a une capacité de retenue de plus d’un milliard de m3 d’eau. Il se situe à 30 km de la frontière du Ghana.

Les autorités burkinabè ouvrent les vannes du barrage lors de la saison des pluies, mais les volumes d’eau excédentaires inondent régulièrement les zones situés le long des cours d’eau.

Les autorités ghanéennes ont recommandé aux habitants des villages situés près du fleuve Nakambé de s’éloigner des rives ou de s’installer provisoirement sur des hauteurs.

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo et son gouvernement ont été critiqués pour ne pas avoir rendu visite aux victimes des inondations.

Avec AFP

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.