Greve du 16 Septembre 2019: la déclaration des syndicats

Nous vous souhaitons la bienvenue à la Bourse du travail pour cette conférence de presse. C’est l’occasion pour nous d’exprimer nos sincères remerciements à la presse d’ici et d’ailleurs pour l’accompagnement et la couverture de nos activités.

Mesdames et messieurs les journalistes,

Le 16 septembre prochain notre peuple va commémorer le 4ème anniversaire de la résistance victorieuse au putsch fasciste du Général Diendéré. Cette commémoration se tient dans un contexte marqué par :
– Le développement de l’insécurité due à la multiplication des attaques terroristes, aux assassinats ciblés et de masse, aux exécutions extrajudiciaires avec leur cortège de victimes civiles et militaires, gendarmes, policiers, douaniers et forestiers
– Des déplacements importants de populations qui se retrouvent dans une extrême précarité,
– Les difficiles conditions de vie et de travail des éléments des forces de défense et de sécurité placés en première ligne de la lutte anti-terroriste;
– La présence sur notre territoire de bases et forces militaires étrangères sous prétexte de lutte contre le terrorisme,
– La volonté affichée du pouvoir en place de remettre en cause les libertés démocratiques et syndicales,
– Le non-respect par le pouvoir des engagements pris vis-à-vis les partenaires sociaux et des masses populaires en général,
– La corruption et la prédation des ressources nationales par la classe dirigeante ;
– Etc.

Mesdames et Messieurs les journalistes

Face à cette situation, une unité d’actions entre syndicats et organisations de la société civile s’est mise en place le 21 août 2019. Celle-ci a adopté le 29 août 2019 une plateforme minimale citoyenne qui synthétise les préoccupations majeures qui tenaillent les masses populaires. Pour l’essentiel, il s’agit d’exiger des autorités des actions efficaces de lutte contre le terrorisme, les exécutions sommaires et extrajudiciaires, pour la justice en faveur des victimes d’exactions ainsi que pour le bien-être des populations de façon générale.
Pour la satisfaction de cette plateforme, l’unité d’action a décidé de mener des actions citoyennes d’interpellation et de dénonciation. Nos organisations ont compris que la lutte contre le terrorisme, les exécutions sommaires et extrajudiciaires et pour la liberté doit être envisagée dans un cadre global. C’est pourquoi, elle lance un appel à toutes les organisations éprises de justice et de paix, au peuple burkinabè dans toutes ses composantes, à adhérer à cette lutte patriotique.

Mesdames et messieurs les journalistes

.La résolution des points de la plateforme minimale permettra d’améliorer les conditions de vie de notre peuple, de préserver son unité et de pouvoir ainsi faire face aux exigences de l’heure. Il s’agit d’abord de l’exigence de la prise de mesures pour assurer le droit du peuple à la sécurité, arrêter immédiatement les assassinats ciblés et de masses, démanteler les escadrons de la mort, rendre justice aux victimes des assassinats et aussi pour exiger le départ des forces militaires étrangères hors de notre territoire. Il s’agit ensuite de la prise de mesures adéquates pour atténuer la souffrance des populations déplacées et la création dans les plus brefs délais des conditions de leur retour dans leur foyer et village. Il s’agit enfin de l’amélioration des conditions de vie et de travail du peuple dans toutes ses composantes par la gestion transparente des ressources du pays et leur consécration à la résolution des problèmes du peuple. De ce fait, nous exigeons un traitement des plus diligents des dossiers des crimes économiques et de sang.

Mesdames et messieurs les journalistes,

Les structures membres de l’unité d’action populaire organisent une journée nationale de protestation le 16 septembre 2019 sur toute l’étendue du territoire. Cette journée sera ponctuée d’une grève de 24 heures, des marches suivies de meeting sur toute l’étendue du territoire national.

À #Ouagadougou, la marche-meeting se tiendra à la place de la Nation à partir de 08 heures. Au nom de toutes les organisations signataires de la plateforme minimale, j’invite les populations des villes et des campagnes à faire de cette journée d’action populaire un succès éclatant !

Vive l’unité d’action populaire

Je vous remercie

Organisations signataires:

UNITE D’ACTION SYNDICALE (UAS)/BURKINA FASO
CGT-B – CNTB – CSB – FO-UNS – ONSL – USTB
SAIB – SATB – SATEB – SAMAE – SBM –SNEAB – SNESS – SYNATEB– SYNATEL – SYNATIC
SYNTAS – SYNTRAPOST– SYNAPAGER–SYNATIPB – SYNATRAD – SYSFMAB – UGMB
SYNDICATS NON MEMBRES DE L’UAS
SYNACIT – SYNAMUB – SYNASEB- SYNAMICA- SYNAGRH

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE

AJB – Balai Citoyen – CBDDH – CDAIP – CIFDHA – CISC – Cité Idéale – GERDDES/BF -Kebayina – Manifeste des intellectuels pour la liberté – MBDHP – ODJ – RASALAO/BF – REN-LAC – UGEB- ABASSEP- AESO

Ajouter un commentaire