Quoi de neuf à Kosyam? Sécurité

Justice: plus de 8 milliards de FCFA, pour dédommager des tierces personnes,

Share Button

Le président du Faso a assisté à l’audience solennelle de la rentrée judiciaire 2018-2019 ce lundi matin. Présidée par le Premier président du Conseil d’Etat, Souleymane Coulibaly, cette rentrée a pour thème : « la responsabilité pour faute et la responsabilité sans faute de l’Etat ».

C’est en sa qualité de garant de l’indépendance judiciaire que le Président Roch Marc Christian Kaboré a pris part à cette audience solennelle de la rentrée judiciaire. 


Le bâtonnier de l’ordre des avocats, Maître Paulin Salembéré, après avoir reconnu la pertinence du thème choisi, a indiqué que la justice burkinabè a connu un bon qualitatif. Cependant, il a fait remarquer que des actions doivent être menées pour la mise en œuvre effective des actes de justice.


Le rapporteur de cette audience solennelle, Edilbert Somé a décrypté le thème à travers un exposé. Un exercice au cours duquel, il a fait comprendre que la justice administrative est faite pour permettre à l’administré de revendiquer ses droits en cas de préjudices causés par l’administration. 


Dans son discours marquant l’ouverture de la rentrée judiciaire 2018-2019, le Premier président du Conseil d’Etat, Souleymane Coulibaly, a appelé à la moralisation de l’administration pour ne pas mettre en péril les biens de l’Etat.

Il a rappelé qu’en 2017, l’Etat a déboursé plus de 8 milliards de FCFA, pour dédommager des tierces personnes, suite à des préjudices subis, du fait des agents de l’administration publique.


Depuis son accession à la magistrature suprême, le Président Roch Marc Kaboré travaille à garantir l’indépendance de la justice, et à lui donner les moyens pour son bon fonctionnement.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.