Politique Société

Ministère de l’économie et des finances: « Les agents n’ont pas été révoqués »Rémis Fulgance Dandjinou

Share Button

Le rapport du compte-rendu du conseil des ministres du 24 Mai 2018 rapporte que deux agents du ministère de l’économie et des finances sont relevés de leur fonction. Lors d’un point de presse le Ministre de la communication Rémis Fulgance Dandjinou,  s’est prononcer sur le sujet et bien d’autres.

Selon le minstre de la communication « Ils n’ont pas été révoqués, ils ont été relevés de leur fonction. La nomination reste le pouvoir discrétionnaire du ministre. S’il ne veut pas de quelqu’un, il l’enlève, il n’a pas de justification à donner. Il le dira en Conseil des ministres, à ses collaborateurs ».

Le ministre de la communication s’est aussi prononcé sur le débat concernant la légalité des sit-in.

« Le texte de loi est clair. Nous ne commentons pas les textes de justice. Notre Conseil d’Etat a pris une décision, nous allons appliquer. Il y a un processus qui est en cours. On constate les sit-in et ensuite la procédure se met en place (… ). Ceux qui doivent être sanctionnés parce qu’il y a eu sit-in seront sanctionnés (… ). Ceux qui vont en sit-in assument cette situation à ce niveau ».

De l’avis du Conseil d’Etat sur l’illégalité du sit-in, le ministre de la Communication estime qu’il ne revient pas au gouvernement de commenter les décisions de justice. Et si des organisations syndicales n’approuvent pas cet avis et que des sit-in se tiennent toujours au Burkina, Rémis Fulgance Dandjinou soutient : « Le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction au plan administratif, a pris une décision et nous allons l’appliquer. Après le renvoi des réquisitions, on fait des constats. Ce n’est pas une bagarre avec quelqu’un. Ceux qui doivent être sanctionnés, le seront.

« Ça fait deux ans et demi que nous sommes en grève.À un moment donné, il faut qu’on se demande ce que nous recherchons au final, car comme le dit le chef de l’Etat, on ne peut partager que ce que nous avons produit. Nous espérons que la conférence sur les rémunérations pourra apaiser ou calmer la situation dans les prochains mois », selon le Ministre de la communication.

 

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.