René Bagoro: «Je pensais que François Compaoré se rendrait volontairement»

Share Button

La Cour d’appel de Paris a décidé le maintien en liberté de François Compaoré, le frère de l’ancien président Blaise Compaoré arrêté dimanche à son arrivée en France en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré par le Burkina Faso dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo.

François Compaoré n’a pas été placé en détention, la justice française a décidé qu’il resterait libre de ses mouvements en attendant que la procédure d’extradition soit examinée.
Le ministre de la Justice du Burkina Faso, René Bagoro, s’exprime sur ce dossier au micro de Yaya Boudani, à Ouagadougou.
Podcast
Ecouter ou réécouter l’interview sur le lien :
http://www.rfi.fr/…/20171031-rene-bagoro-pensais-francois-c…
Ajouter un commentaire