Sécurité : L’armée exécute 14 personnes dans le soum

Corinne Dufka, la directrice de Human rights watch pour l’Afrique de l’Ouest annonce sur son compte twitter que des sources de HRW, ont informé l’ONG de défense des droits de l’homme « de l’exécution présumé de 14 hommes détenus à Gassel Liddji par l’armée burkinabé » et leurs corps étaient «retrouvés près de Belehedé dans la région de Soum ».

Des sources informent HRW de l’exécution présumé de 14 hommes détenus à Gassel Liddji par l’armée burkinabé ; les corps retrouvés près de Belehedé à #Soum. Début nov, des jihadistes auraient exécuté un responsable du gouv. #StopAbuses. Respectez droits des civils, des détenus.

— Corinne Dufka (@CorinneDufka) 19 novembre 2018

Selon des sources à Nord sud journal, les hommes exécutés seraient des présumés djihadistes. Alors que de son côté, l’observatoire Kisal parle plutôt de 38 civils exécutés au Burkina Faso depuis une semaine. « La quasi-totalité des victimes est originaire de la communauté peule » affirme cette ONG malienne.

Nordsudjournal.com

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.