Sécurité Société

Sécurité: le poste forestier de Arly attaqué par des assaillants

Share Button

Dans la soirée du 1er juillet 2018 aux environs de 18h, des individus armés non encore identifiés ont fait irruption dans le campement du Parc national  d’Arly  situé à 80 kilomètres  de Diapaga, province de la Tapoa.

L’attaque a occasionné des dégâts sur le parc moto de l’unité  en charge de l’administration des Eaux et Forêts et des dommages sur les bureaux et domiciles des agents. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.

Des dispositions sont prises par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour sécuriser la zone et rechercher les assaillants.

Notons que le parc national d’Arly (18 mille ha) a été classé patrimoine de l’UNESCO, en juillet 2017. Le spectre du terrorisme semble s’étendre du Sahel burkinabè (Nord) aux forêts de l’Est.

Un policier et un assaillant ont été tués dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin 2018, dans des attaques perpétrées à Nadiagou (Kompienga) et à Comin-Yanga (Koulpelogo).

On rappelle qu’en mi-mars, un garde forestier a été tué dans une attaque à Nassougou (Tapoa). Avant lui, en février 2018, un policier avait été tué et deux autres blessés dans une attaque à Natiaboani (Gourma).

 

 

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.