Affaire un Français force la barrière à la base aérienne: la réaction du concerné.

Un français de retour d’une soirée a pénétré dans cet espace de haute sécurité et n’a pas voulu obtempérer aux injonctions des sentinelles qui après des tirs de sommations ont fini par immobiliser le véhicule en tirant dans les roues au moment où ou le conducteur manœuvrait pour faire demi-tour.

C’est dans ces circonstances que le conducteur atteint au bas ventre a été immobilisé.

Interrogé par nos confrères de minute.bf , le Français indique qu’il roulait à l’aide d’un GPS.

Wakatt Communication

« J’étais bien lucide, je n’avais pas bu et je ne revenais pas d’un bar. J’étais plutôt allé aider un ami qui voulait effectuer un appel TV à faire des branchements », explique-t-il

C’est en utilisant le GPS qu’il s’est retrouvé dans la zone dangereuse. Et c’est en voulant se sortir de la zone que son véhicule a été criblé de balles.

le véhicule a été vraiment canardé. Mais tant bien que mal, je suis passé avec les pneus crevés. Je me suis arrêté dans un premier bar après la zone dangereuse parce que j’avais une douleur au ventre. Je me rend compte alors que ma chemise était pleine de sang.

En face du bar j’ai aperçu des vigiles. Je me suis senti en sécurité et je me suis approché. Entre temps, un Monsieur vient me demander mes pièces d’identité. J’ai opposé de prime à bord un refus parce que je ne le connaissais pas, après il s’est avéré que c’était un colonel de l’Armée donc j’ai obtempéré 

Source: minute bf

CREDIT PHOTO : Minute.bf

Ajouter un commentaire