Attaque de Inata

Attaque d’Inata : le bilan s’alourdit et passe à 53 tuées.

A la sortie du conseil des Ministres de ce mercredi 17 Novembre 2021 un nouveau bilan du drame de Inata a été établit et porte à 53 le nombre de personnes tuées (49 gendarmes, 4 civils).

46 gendarmes ont été retrouvés après l’attaque d’Inata, selon, le porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil des Ministres.

Le conseil des ministres de ce Mercredi 17 Novembre a démis de ses fonctions, le commandant de la première région de gendarmerie, après l’attaque terroriste de Inata. ( Drame de Inata)

Wakatt Communication

Le conseil a également décidé de relever de ses fonctions, le commandant du groupement Nord de la gendarmerie.

Le président du Faso a donné des instructions pour qu’une enquête soit ouverte pour situer toutes les responsabilités.

Par ailleurs le chef secrétaire de la Compagnie de gendarmerie du Kadiogo, Boubacar Traoré, selon plusieurs sources, s’est suicidé avec son arme de service.

La victime, Boubacar Traoré, surnommé “Le Juif” ; était chef secrétaire de la compagnie de la province du Kadiogo.

Pour l’heure, les raisons de son acte reste méconnues pour l’instant.

En rappel des hommes armés ont pris d’assaut tôt le dimanche matin le détachement de la gendarmerie d’Inata .

Cette attaque a eu lieu sur l’ancienne mine d’Inata. Notons que la mine est fermée et en attende d’un repreneur. Des hommes armés venus sur des motos et des véhicules pickup, selon des sources sécuritaires, ont attaqué le détachement de la gendarmerie autour de 5h.

Selon une source sécuritaire, l’attaque, qui s’est produite dans la province du Soum a été menée par “un important nombre d’individus armés” circulant “à bord de plusieurs pick-up et motocyclettes”. Il a évoqué “de longs échanges de tirs” entre les assaillants et les gendarmes.

« Nous avons subi une attaque lâche ( Attaque d’Inata) et barbare, mais les hommes ont résisté avec bravoure face à l’ennemi », selon le ministre de la Sécurité, Maxime Koné

Ajouter un commentaire