Burkina Faso

Burkina Faso : 80 tonnes de céréales saisies pour exportation illégales

Le bureau régional du Sahel (Dori) de la Brigade mobile de contrôle économique et de répression des fraudes( BMCRF) du Burkina Faso a procédé à la saisie de 800 sacs (80 tonnes) de céréales en partance pour un pays voisin.

Le Ministère du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises rappelle que l’exportation de céréales locales est soumise à une autorisation spéciale dexportation (ASE) et la délivrance de ces autorisations est suspendue jusquà nouvel ordre.

La BMCRF, dans sa mission de lutte contre les pratiques illicites de la concurrence, la fraude et la contrefaçon sur toute l’étendue du territoire, déploie au quotidien ses équipes sur le terrain en vue de protéger les consommateurs.

Wakatt Communication

La BMCRF invite les citoyens à collaborer en dénonçant tout cas de pratiques illicites en matière de commerce aux numéros verts suivants: 80 00 11 84 /85/86.

Par ailleurs le Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises du Burkina Faso a dans un communiqué rappelé les populations et les commerçants que l’exportation des céréales que sont le mil, le maïs, le sorgho et le niébé reste suspendue sur toute l’étendue du territoire national conformément aux termes du communiqué du 07 juillet 2021 portant suspension des autorisations spéciales d’exportation (ASE) desdits produits.

« Il me plaît par conséquent, par le présent communiqué, de rappeler la suspension de la délivrance des Autorisations spéciales d’exportation des céréales. En tout état de cause, tout contrevenant à cette décision s’expose à des sanctions conformément à la réglementation en vigueur ». a t-il précisé.


Ajouter un commentaire