Burkina Faso

Burkina Faso : Levée des restrictions budgétaires

Les restrictions budgétaires imposées au lendemain du coup d’Etat du 24 janvier au Burkina Faso, ont été levées à la suite de l’entrée en fonction du nouvel exécutif ; mais les budgets publics devront être exécutés selon des priorités et suivant une gouvernance vertueuse, indique une note officielle.

Dans une circulaire en date du 14 mars 2022, le ministre en charge de l’Economie Séglaro Abel Somé a informé les ministres et présidents d’institutions, qu’avec l’entrée en fonction des membres du gouvernement de la Transition, les restrictions budgétaires sont levées.

En rappel, trois jours après le coup d’Etat du 24 janvier 2022, il avait été demandé aux ordonnateurs de s’en tenir strictement aux indispensables dépenses de fonctionnement.

Wakatt Communication

Les engagements de nouveaux contrats, les dépenses relatives aux séminaires, aux ateliers, aux formations, aux missions et aux rétributions, avaient été gelés.

Toutefois, la levée des restrictions impose une priorisation des dépenses en vue de réduire le train de vie de l’Etat et suivant une gestion vertueuse, souhaite la Direction générale du Budget.

En rappel, un nouvel exécutif a été formé le 05 mars 2022 avec 26 membres et avec comme président de la Transition, pour un mandat de trois ans, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Agence d’information du Burkina Faso

Ajouter un commentaire