Côte d’Ivoire : Attaque d’un poste mixte au Nord, une dizaine de morts

Le poste frontalier de Sikolo (Kafolo) dans la région de Kong aurait été attaqué dans la nuit du jeudi 11 juin 2020 par des individus non identifiés.

L’information a eté confirmée au cours de la journée du Jeudi 11 Juin par le Ministère de la Défense ivoirienne qui confirme que l’attaque par des éléments non-identifiés, du poste mixte armées-gendarmerie à Kafolo dans le sous-préfecture de Sikolo a fait une dizaine de morts, 6 blessés et 1 assaillant neutralisé.

Le Ministère nous informe que le «Président de la République et le Gouvernement se sont inclinés devant la mémoire des soldats tombés au champs d’honneur» et que «des enquêtes sont en cours pour déterminer la nature, les circonstances et le bilan définitif de cette attaque».

On apprend du document signé du chef d’état-major Doumbia que « dans l’intervalle, des mesures urgentes ont été prises dans la zone, notamment la mise en alerte de toutes les troupes ainsi que le ratissage, en vue de retrouver les assaillants.».

Le Ministe de la Défense ivoirienne a confié aux hommes de presse : « On avait cette information sur cette menace des narcotrafiquants alliés aux terroristes pour avoir accès à une zone portuaire et la Côte d’Ivoire était effectivement dans la zone de mire. », a-t-il révélé.

Ajouter un commentaire