Côte d’Ivoire: la France rappel son ambassadeur

En poste à Abidjan depuis fin novembre 2017, après avoir servi à Bamako et à Maurice, Gilles Huberson a été rappelé à Paris à peine rentré de ses vacances en Guadeloupe.

Selon le site d’information Mediapart, Gilles Huberson, en poste à Abidjan depuis septembre 2017, est accusé de violences sexistes et sexuelles par au moins cinq femmes qui ont témoigné auprès du déontologue chargé de ces questions au Quai d’Orsay.

« Il a été rappelé à Paris dans le cadre d’une enquête administrative en cours », a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès von der Mühll, par ailleurs chargée de l’Égalité au ministère, sans autres précisions.

Wakatt Communication

L’affaire porte sur un cas relatif à une histoire de moeurs au Mali à l’époque où l’ambassadeur Gilles Huberson était en poste à Bamako. L’ambassadeur sera entendu dans le cadre de cette affaire.

Concomitamment à ce rappel, la représentation diplomatique Française à Abidjan connaît des mouvements internes et externes. Le premier conseiller, également sur le départ, a été remplacé par le second conseiller.

Ajouter un commentaire