G5 Sahel : l’Union des chambres de commerce et d’industrie de l’espace demande le soutien du président du Faso

Une délégation de l’Union des chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel, conduite par son président Ahmed Babe Ould Eleya, a rencontré le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, ce lundi dans la matinée. 

L’Union des chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel entend se formaliser en organe permanent du G5 Sahel. C’est dans ce cadre, qu’elle est venue demander le soutien du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui va assurer la présidence en exercice du G5 Sahel. 


« Le président du Faso a assuré de son soutien et nous a donné des directives afin de pouvoir travailler ensemble, constituer un embryon dans le cadre bilatéral avant de généraliser aux autres pays », a indiqué son président, le mauritanien Ahmed Babe Ould Eleya. 

Wakatt Communication


L’Union des chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel a été créée en aout 2018. « Les différents présidents de chambre ayant pris conscience du rôle que doit jouer le secteur économique dans l’espace G5 Sahel ont créé cette union afin de faciliter les échanges entre les opérateurs économiques », a expliqué Ahmed Babe Ould Eleya. 


Il a par ailleurs relevé que les chambres de commerce et d’industrie du Burkina Faso et de la Mauritanie ont signé une convention de coopération. 


« Le poisson mauritanien est commercialisé au Burkina Faso via d’autres pays, alors que le corridor Ouagadougou-Nouakchott peut être rapide. Il suffit qu’il y ait des infrastructures de transport et d’accueil. En retour, les fruits du Burkina peuvent être commercialisés en Mauritanie », a rappelé Ahmed Babe Ould Eleya.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.