Gendarmerie Nationale

Gendarmerie Nationale : 327 Nouveaux OPJ prêts à renforcer la Sécurité du Burkina Faso

Le 14 juillet 2023, une atmosphère solennelle régnait à Bobo-Dioulasso. Sous le haut patronage de Monsieur Émile Zerbo, Ministre de l'Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS), s'est tenula cérémonie de graduation de la deuxième vague de la 25ème promotion des Officiers de Police Judiciaire (OPJ) de la gendarmerie nationale.

Formation Complétée avec Excellence

Au total, 327 OPJ, dont 15 femmes, ont reçu leur diplôme de fin de formation. Une promotion marquée par l'excellence avec un taux de réussite de 100 %. Adama Traoré s'est particulièrement distingué avec une moyenne impressionnante de 17,82 sur 20.

Un Enjeu majeur face à la Menace Terroriste

Le Ministre Zerbo, dans son discours, a tenu à rappeler l'importance cruciale de cette formation dans le contexte actuel de menaces terroristes organisées et de criminalité transfrontalière. Il a souligné la contribution significative de ces diplômés à la réponse judiciaire et sécuritaire du Burkina Faso face à ces défis.

Les Valeurs au Cœur de l'Engagement de la Gendarmerie Nationale

Les nouveaux OPJ sont prêts à assumer leurs fonctions avec détermination, faisant preuve d'intégrité et d'impartialité. Le représentant de la promotion a affirmé cette volonté de s'engager dans son rôle.

L'Importance de la Formation de la Gendarmerie Nationale

L'état-major de la Gendarmerie Nationale, représenté par son chef, a exprimé sa gratitude envers le Ministre pour sa présence. Il a souligné la signification primordiale de la formation OPJ dans la lutte contre le terrorisme.

graph LR A[Menace Terroriste] B[Criminalité Transfrontalière] C[Formation OPJ] D[Nouveaux OPJs] E[Sécurité Renforcée] A --> C B --> C C --> D D --> E

La formation des Officiers de Police Judiciaire (OPJ) s'inscrit dans une stratégie d'adaptation aux nouvelles formes de criminalité. Cette graduation est donc plus qu'un simple diplôme, elle symbolise l'engagement de ces hommes et femmes pour un Burkina Faso plus sûr.

Ces 327 nouveaux OPJ sont désormais prêts à servir leur pays avec professionnalisme et détermination. Ils sont les garants de la sécurité, de l'intégrité et de l'ordre public. Leur rôle est fondamental dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière organisée. Leur formation et leur réussite sont un gage d'espoir pour l'avenir de la sécurité au Burkina Faso.


Suivez Ouaga24 sur FacebookLinkedinTwitter et Instagram pour ne rien rater de l’actu

Ajouter un commentaire