Justice: Le substitut du procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou arrêté

Le substitut du procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, Narcisse Sawadogo a été arrêté le dimanche dernier selon plusieurs sources

Son arrestation serait lié à l’affaire de tentative d’extorsion de 70 millions de FCFA au maire de Ouagadougou pour classer le dossier dit des véhicules de la mairie

Un autre nom cité dans le dossier par nos confrères du bimensuel L’évènement , celui de Allasane Bagagnan a été aussi mis aux arrêt et déposé à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou.

Wakatt Communication

En rappel nos confreres du bimensuel l’Événement rapportait qu’ Un réseau de personnes dont des magistrats a sollicité auprès du maire de Ouagadougou Armand Roland Pierre Beouindé, la somme de 70 000 000 de francs CFA pour l’aider à étouffer son dossier au tribunal de grande instance de Ouagadougou, révélait le journal dans sa dernière parution.

Selon le journal, dans le cadre de la procédure judiciaire enclenchée par le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou dans l’affaire de l’achat des véhicules par la mairie, des personnes dont des magistrats Dieudonné Bonkoungou et Narcisse Sawadogo et un intermédiaire Alassane Bagagnan se sont proposés d’aider le maire Armand Roland Pierre Beouindé.

“Une rencontre s’est tenue au domicile de Allassane Bagagnan l’arrondissement 10 de Ouagadougou. L’entrevue s’est passée entre le maire Armand Roland Pierre Beouindé, Allassane Bagagnan et le magistrat Narcisse Sawadogo” indique le journal selon lequel deux rendez-vous au moins se sont tenus au domicile de Bagagnan et la contrepartie de cette intervention pour faire classer sans suite est le paiement de 70 000 000 de francs CFA

Ajouter un commentaire