Kongoussi: Une fille meurt pendant une protestation scolaire

Une fille de la classe de troisième du collège Sainte Bernadette de Kongoussi est décédée dans la matinée du 29 avril 2021, lors d’un mouvement de foule provoqué par une protestation scolaire.

L’élève qui répondait au nom de Cécile Kinda fréquentait la classe de troisième dans cet établissement à vocation confessionnelle. «La classe de troisième avait un cours d’EPS ce matin. Mais le terrain de sport est externe à l’internat.

Et c’est en plein cours qu’un groupe d’élèves est venu siffler et créer la panique. Les filles qui étaient au terrain couraient dans tous les sens et c’est dans cette course que Kinda Cécile est tombée.

Nous l’avons évacuée à l’hôpital mais on n’a pas pu la réanimer. Elle nous a malheureusement quitté» nous a retracé un membre de l’administration scolaire de l’établissement.

Autour de 13h30, une délégation s’affairait pour assister à l’inhumation du corps dans son village natal à Darigma.

En rappel, les élèves des établissements scolaires (primaires et secondaires) de la ville de Kongoussi étaient en mouvement ce matin du 29 avril 2021. Ils disent obéir à un mot d’ordre national des scolaires du Burkina qui ont décrété 72 heures de grève pour s’opposer aux récentes réformes que leur ministère de tutelle a annoncées.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un commentaire