Ministère de la culture et du tourisme : Désiré Ouédraogo a fini par démissionner

C’est officiel depuis ce lundi 19 octobre 2015, le secrétaire général du ministère de la culture et du tourisme Désiré Ouédraogo a rendu sa démission.

Une démission que ne cessaient de demander des artistes musiciens, soutenus par des agents du ministère. Sa faute, il fait partie des secrétaires généraux qui ont « fait allégeance » au général putschiste en septembre dernier, en répondant à son appel qui visait à une reprise des activités dans les administrations. Pour les frondeurs, il n’était plus question qu’avec le retour à l’ordre constitutionnel, celui qui a voulu pactiser avec ceux qu’ils appellent les ennemis de la république, reste à son poste.
Plusieurs semaines après le rétablissement des autorités de la transition et face au silence de celles- ci sur le sort de « SG indélicats », les « opposants » du département de la culture et du tourisme sont passés de la simple dénonciation à la manifestation. Vendredi dernier déjà, ils ont manifesté devant leur ministère, sous la conduite de l’artiste Oscibi Johan, par ailleurs membre du Balai Citoyen. La pression devenait- elle de plus en plus forte sur le secrétaire général ? Il n’aura en tous les cas pas attendu que les manifestants passent à une autre étape, il a préféré partir.
Avec le départ de Désiré Ouédraogo du secrétariat général du ministère de la culture et du tourisme, cela fait trois secrétaires généraux qui ont quitté leurs postes pour la même raison. Il s’agit de celui de l’habitat en qui son ministre disait ne plus avoir confiance, et celle du ministère de la promotion de la femme. Quand on sait qu’ils étaient plus de trois à cette rencontre organisée par le général putschiste Gilbert Diendéré, on est tenté de se demander à qui le tour ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.