Niger

Niger: 200 kg de cocaïne saisit dans la voiture d’un maire

Un maire et son chauffeur ont été arrêtés dans un désert du nord du Niger avec plus de 200 kg de cocaïne dans leur véhicule, selon la police.

Les deux suspects, qui n’ont pas été nommés, auraient transporté la drogue vers la Libye après que celle-ci a été introduite clandestinement dans le pays depuis le Mali.

L’agence nigérienne de lutte contre la drogue indique qu’il s’agit de la plus grande quantité de cocaïne saisie dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Wakatt Communication

La contrebande de drogue et les saisies de la police sont de plus en plus fréquentes dans la région.

L’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) du Niger a déclaré mercredi que la police avait eu connaissance du transport d’une grande quantité de cocaïne à travers le pays en direction de la Libye et qu’elle avait suivi la piste.

« [L’enquête] a conduit à la saisie, le 2 janvier, de 199 briques de cocaïne – d’un poids total de 214 kg – dans un véhicule appartenant à la mairie de Fachi », a expliqué la porte-parole de l’OCRTIS, Nana Aichatou Ousmane Bako.

Le véhicule avait quitté Fachi et se dirigeait vers la Libye, dans la ville de Dirkou, lorsqu’il a été arrêté dimanche.

« C’est la première fois que notre pays saisit une telle quantité de cocaïne », a précisé Mme Bako, ajoutant que la drogue était destinée à l’Europe, où sa valeur de revente est estimée à environ 19 millions de dollars soit plus de 11 milliard FCFA. Le maire et son chauffeur ont été emmenés à Niamey, la capitale du Niger, pour être interrogés.

Ajouter un commentaire