Politique: Safiatou Lopez face à son accusateur

Arrêtée le mercredi 29 août 2018 à son domicile dans des circonstances qui ont suscité la polémique, puis maintenue en garde à vue à la #gendarmerie, la présidente d’honneur du Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile a finalement été déposée à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (#MACO) pour « complot et incitation à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline ».

En français facile, elle est suspectée d’être le bras financier d’un groupe de personnes qui projetaient de faire évader des prisonniers de la Maison d’arrêt et de correction des armées (#MACA) et de placer un militaire au pouvoir.

Cher cousin, dans une de mes précédentes lettres, je t’informais que les ennuis judiciaires de Dame Lopez sont partis d’un certain #Mamadou_Drabo, lui aussi actuellement en détention, qui aurait dénoncé celle avec laquelle il entretenait des relations d’affaires.

Wakatt Communication

Selon certaines indiscrétions d’une source bien introduite, j’ai appris que la confrontation entre les deux coaccusés a eu lieu hier jeudi à la justice militaire.
Il m’est aussi revenu que lors de précédents interrogatoires, Mamadou Drabo serait revenu sur ses propos accusateurs. Vrai ou faux ?
Je ne saurais te le dire tout comme, jusqu’au moment où je terminais la présente missive, je n’avais pas eu d’écho du face-à-face entre les deux suspects.

 

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.