RDC/Ebola : fin de l’épidémie dans l’Est

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a annoncé, jeudi, la fin de l’épidémie d’Ebola, déclarée en août 2018 dans la partie orientale du pays où elle a fait plus de 2200 morts.

« C’est la fin de la bataille et non la fin d’une guerre », a déclaré le ministre congolais de la Santé, Eteni Longondo, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

Depuis le début de l’épidémie le 1er août 2018, « le cumul des cas est de 3.470, dont 3.324 confirmés et 153 probables. Au total, il y a eu 2.287 décès (2.134 confirmés et 153 probables) et 1.171 vainqueurs (personnes guéries, ou survivants) », a précisé le ministre.

Emission Digitale Actu 5

Emission Digitale Actu 5 Présentation Tahirou BATIONO dit Garnett - Les propos d'une infirmiere chef indignent les internautes - Facebook, Twitter, Linkedin sont les reseaux sociaux les plus utilisés au Burkina Faso

Publiée par Wakatt Communication sur Samedi 20 février 2021

La fin de l’épidémie a été déclarée après 57 jours sans nouveaux cas. Cette annonce devait être faite en avril dernier, mais deux nouveaux cas avaient été déclarés positifs après 40 jours sans nouveaux cas, fait qui a poussé les autorités à remettre le compte à rebours à zéro.

La maladie a touché les provinces du Nord-Kivu, Ituri et Sud-Kivu dans l’Est du pays.

La RDC est le berceau d’Ebola, fièvre hémorragique découverte en 1976 dans une province du Nord-Ouest.

Début juin, le gouvernement congolais a déclaré une nouvelle épidémie d’Ebola dans la ville de Mbandaka (Nord-Ouest) où la maladie a déjà fait 13 morts parmi les 24 cas recensés jusqu’à mercredi soir.

Source: aa.com

Ajouter un commentaire