Recrutement frauduleux à la CNSS: l’ex DRH écope de 30 mois ferme

Le verdict du procès de recrutement frauduleux de 84 agents de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est connu depuis la matinée de ce 16 novembre 2020.

Le Tribunal de grande instance de Ouagadougou a délibéré sur le sort des sept accusés qui avaient été jugés dans cette affaire.

Zeida Norbert, ex-directeur des ressources humaines écope de 30 mois de prison fermes, 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique.

Son épouse Natacha Ouedraogo, est condamnée à 12 mois de prison fermes ainsi qu’à une amende de 500 000 francs assorti du sursis. Sawadogo Daniel, délégué du personnel à l’époque prend 20 mois de prison fermes, ajoutés à 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique.

Quant aux quatre autres prévenus, Saré Liliane, Ouédraogo Gildas, Ilboudo Martinien et Kaboré Alice sont relaxés pour infraction non constituée.

Lire la suite sur Zoodomail.com


Ajouter un commentaire