Sécurité: la loi des volontaires pour la défense de la patrie adoptée à l’Assemblée Nationale

Le projet de loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) a été adopté ce mardi 21 janvier 2020 à l’unanimité des 124 députés votants.

Et on en sait un peu plus sur le cadre réglementaire où ils vont exercer. Le VDP est défini comme ” Une personne de nationalité burkinabé, auxiliaire des forces de défense et de sécurité, servant de façon volontaire les intérêts sécuritaires de son village où de son secteur de résidence, en vertu d’un contrat signé entre le volontaire et l’Etat”.

Le recrutement des VDP se fait au niveau du village ou de son secteur de résidence sur la base du volontariat, subordonné à l’approbation des populations locales, en assemblée générale. Le Groupe de Volontaires pour la Défense de la Patrie bénéficie d’un appui financier pour son fonctionnement. Le Volontaire reçoit une formation de 14 jours et un équipement spécifique, ce qui exclut des droits à la retraite.

Il demeure responsable devant les juridictions compétentes des actes répréhensibles commis dans l’exécution ou à l’occasion de l’exécution de ses missions’’. L’engagement politique et syndical demeurent aux antipodes de l’engagement du volontaire.

Les volontaires ne seront pas dotés d’uniformes.

Ajouter un commentaire