Tribune: Le phénomène de génies dans les écoles à Fada N’Gourma.

Depuis quelques temps nous assistons à un phénomène qui attaque les jeunes filles dans les écoles.Il s’agit de mauvais esprits où encore des génies qui hantent les filles?

L’année 2017, ce phénomène a commencé au Lycée Diaba LOMPO de Fada, l’une des plus grandes écoles de Fada.

La cible était bien déterminée, uniquement les filles et la plus part du temps les filles claires. Quand le phénomène s’abat on peut dénombrer plus d’une dizaine de filles.

Wakatt Communication

Cette fois ci c’est une école primaire, l’école Bahama qui en est la cible, précisément les filles de la classe de CM2.

J’assiste à ce phénomène ce jeudi 15 novembre 2018 pour la deuxième fois devant le regard impuissant de ces enseignants.

Notons que,entre le LDL et l’école Bahama seul le mûr les sépare.
Ce qui porte à croire que c’est le lieu qui est hanté, on dira même que les écoles sont implantés sur la demeure des génies.

Il y’a de cela un mois, on a appelé d’urgence mon père pour qu’il vienne chercher ma sœur au LDL car elle avait été aussi la cible des génies. Elle a fait plus d’une semaine, elle pleurait sans que l’on ne comprenne quelque chose.

La crise se manifeste au niveau des enfants par des cris, des évanouissements et des fuites de façon épidémique.
Ce phénomène engendre une véritable psychose pour les enfants, quand on voit leur réaction dans la cour de l’école.

Quant aux parents ils ne savent plus à quel Saint se vouer.

Que doivent faire nos autorités coutumières et religieuses pour libérer ces enfants et leurs enseignants,quand nous savons que l’hôpital ne peut résoudre ce problème.

Les élèves et leurs enseignants n’ont plus l’esprit tranquille pour les cours.

Clodite TANKOANO.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.