Université de Ouagadougou: Le club des jeunes contre le tabagisme souhaite zéro étudiant fumeur.

Sensibiliser les étudiants à la non consommation de la cigarette et aussi présenter les dangers liés à la cigarette afin que ceux qui fument prennent connaissance des maladies liées à la consommation de la cigarette, tel était l’objectif d’une conférence à l’université de Ouagadougou.

En effet dans le cadre de la lutte contre le TABAGISME, le club des jeunes contre le tabagisme présidé par Zotyenga Kayaba Alix et de Nikiema Samiatou (la coordonnatrice du projet), a organisé le Samedi 13 octobre 2020 une conférence au sein de l’université de Ouaga 1 qui a pour thème Zéro Etudiant FUMEUR

Une jeunesse sans tabac est une jeunesse épanouie, Le tabagisme est un fléau qui tue aujourd’hui des centaines de personnes à travers le monde, le phénomène est inquiétant et force est de constaté que le Burkina Faso n’y échappe pas.

Le club des jeunes contre le tabagisme est un club qui intervient principalement dans la sensibilisation et également dans l’accompagnement des personnes désirant arrêté de fumer car beaucoup d’élèves et d’étudiants désirent arrêter de fumer mais n’y arrive pas.

Sachant que le milieu scolaire est le milieu dans lequel la plupart des jeunes s’initient à la cigarette au Burkina, sachant également que l’addiction et la cherté du traitement sont les principales raisons qui font que plusieurs fumeurs ont dû mal à arrêter.

Le club des jeunes contre le tabagisme dirigé par des étudiants résolument engagés a pensé au projet zéro étudiant fumeur.

L’ambition du club est de recenser 200 fumeurs élèves et étudiants qui bénéficieront du programme durant la période d’une année et un programme est établi dans ce sens.  En plus de l’accompagnement de l’unité de sevrage, le club animera des groupes de parole avec l’aide de leurs mentors.

De concert avec les autres acteurs stratégiques déjà présents sur le terrain le club compte mettre fin aux innombrables dégâts et fâcheux que cause le tabac dans au Burkina Faso.

Abdoul de Varsovie

Ajouter un commentaire