Violences militaires à Pô

Violences militaires à Pô: L’armée va sanctionner tous les éléments fautifs

L’armée a promis de prendre des mesures disciplinaires contre tous les militaires qui sont impliqué dans Violences militaires à Pô, dans la nuit de lundi à mardi , à cause d’une histoire de mœurs engageant l’un des d’entre eux.

«Une enquête a été diligentée pour identifier tous les militaires fautifs et des mesures disciplinaires seront prises à l’encontre de ceux formellement identifiés conformément au règlement de discipline des Forces armées nationales», indique un communiqué transmis mardi après-midi à l’AIB.

Des jeunes militaires ont frappé aveuglement dans la nuit de lundi à mardi des populations civiles de Pô (Centre-sud) en représailles aux coups reçus par un des leurs dimanche, à cause d’une histoire de mœurs.

Wakatt Communication

Les populations ont alors paralysé la ville pendant plusieurs heures pour exiger la prise en charge des blessés, des dédommagements et la mutation des militaires incriminés.

Violences militaires à Pô

En rappel à l’origine, une affaire de femme. « Une jeune dame qui travaille dans une station d’essence de la ville de Pô attendant son mari devant la boutique de ce dernier pour son anniversaire, a été approchée par un soldat qui voulait la draguer.

Mais les frères du mari de la dame ont informé le courtisan qu’elle était mariée » raconte une source proche de la famille du mari qui ajoute que le soldat a répliqué « qu’il s’en foutait et c’est là que le frère a envoyé le militaire au sol ».

De retour au camp, les soldats ont organisé une descente musclée sur les lieux de la défaite de leur camarade.

Ajouter un commentaire