Burkina : Les enseignants suspendent temporairement leur mot de grève

Share Button

Les syndicats de l’éducation ont suspendu samedi pour deux mois, la décision de ne plus évaluer les élèves, en cours depuis décembre, annonce burkina24.

«La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) décide de la suspension de son mot d’ordre en cours pour compter du dimanche 03 février 2019», rapporte burkina24, citant la structure.

Depuis le 3 décembre, la CNSE avait suspendu les évaluations dans les écoles pour protester contre la mise en œuvre non satisfaisante, d’un protocole d’accord conclu en janvier 2018 avec le gouvernement.

Selon burkina.24, le gouvernement s’est engagé le 29 janvier dans une correspondance à reprendre la rédaction du projet de statut valorisant d’ici le 10 février et à le soumettre en conseil ministres deux semaines plus tard.

«Nous exigeons la mise en œuvre des engagements pris et en retard dans un délai de deux mois à compter du 1er février 2019. En fin mars 2019 donc, la CNSE évaluera l’application des engagements y compris la question du statut valorisant et prendra une décision définitive sur la suite des événements», précise la coordination, toujours citée par burkina24.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.