Conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré prend la présidence en exercice.

Share Button

Roch Marc Christian Kaboré a présidé en début d’après-midi, la cérémonie de clôture de la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel.

A l’issue de cette conférence des chefs d’Etat, la présidence en exercice du G5 Sahel a été confiée au président du Faso, pour l’année 2019.

Le chef de l’Etat a félicité le président sortant Mahamadou Issoufou, président du Niger, et salué les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis aux efforts de l’organisation commune.
« Malgré la modestie de ses moyens et ses quelques années d’existence, le G5 Sahel s’est imposé comme une véritable force, un puissant moyen de lutte contre les menaces sécuritaires multiples dans la région », a soutenu le nouveau président en exercice du G5 Sahel.


Compte tenu de l’ampleur de la menace, Roch Marc Christian Kaboré a déclaré : « d’autres initiatives doivent être prises pour renforcer notre solidarité et nos capacités opérationnelles sur le terrain dans la lutte contre le terrorisme, en impliquant les populations à la base, ainsi que les organisations de la société civile ».


Il a précisé que le G5 Sahel doit être une réponse appropriée, avec une grande capacité d’anticipation, sur les chantiers du développement et de la sécurité, au regard des défis qui demeurent.
« La promotion du développement économique et socioculturel dans les pays du sahel doit être au cœur de nos actions », a rappelé le président du Faso, qui souhaite la mise à disposition rapide des moyens d’action.
Roch Marc Christian Kaboré a appelé à « un soutien constant et à une solidarité internationale plus accrue en faveur des efforts que déploient les pays du G5 Sahel », car selon lui, la paix au sahel n’a pas de prix et le terrorisme n’a pas de frontière.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.