Sécurité

Déguerpissement CMA secteur 30: le maire de l’arrondissement 11 très remonté contre le maire Central

Share Button

La police municipale a procédé mercredi matin à une opération de déguerpissement des commerçants installés le long de l’hôpital du district de Bogodogo (ex CMA secteur 30). Trois blessés, une personne tabassée en plus de nombreux dégats , c’est le bilan que dresse le maire de l’arrondissement 11 . 

Le maire de l’arrondissement 11 de la ville de Ouagadougou a crier sa colère chez nos confrères de Watt FM puisqu’il dit dit n’avoir pas été informé d’un quelconque déguerpissement dans son arrondissement ce mercredi. Ibrahim Maré dit désapprouver la manière dont l’opération a été menée et dit avoir interpellé le maire central.

“Je suis dans le même doute que ces commerçants. En tant que maire d’arrondissement, je n’ai pas été informé d’un quelconque déguerpissement. J’ai été saisi aux alentours de 7h30 min du fait qu’il y aurait une équipe de la police municipale qui procédait à un déguerpissement. J’ai tenté de joindre les responsables de la police municipale qui m’ont dit qu’ils ont reçu l’ordre du maire central. J’ai cherché à savoir les raisons mais…

” le maire central ne m’a pas contacté pour me dire les raisons. Il ne m’a pas associé. J’ai fait le constat de moi-même sur le terrain et ce qui est dommage, déplorable, frustrant. Lorsque j’ai demandé à celui qui est en charge de l’opération de sursoir au déguerpissement pour qu’on puisse comprendre et voir les modalités, il m’a rétorqué que « monsieur le maire, sauf votre respect, on ne peut pas arrêter le travail entamé ». à confié le maire de l’arrondissement 11.

Pour la police municipale Cette opération à en croire le contrôleur de la police municipale Paulin Kaboré, vise à faire appliquer la réglementation en ce qui concerne les installations autour du district de Bogodogo : « Les installations sont à même le mur alors qu’en matière de règlementation il faut au minimum 400 mètres. Alors nous ne faisons qu’appliquer la réglementation en ce qui concerne les installations. »

 

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.