Insurrection Populaire des 30 et 31 Octobre 2014: le rapport de la commission d’Enquête Indépendante sur les crimes




Le rapport complet de la Commission d’Enquête Indépendante sur les crimes commis lors de l’insurrection populaire au Burkina Faso vient d’être rendu public par nos confrères de Burkna Online

ce rapport qui décrit point par point, tous les crimes qui ont été commis pendant la période de l’insurection populaire et les personnes mises en causes. Le fait marquant de ce rapport est qu’il dégage la responsabilité de l’ex premier ministre Luc Adolphe Tiao en prison actuellement pour son implication présumée pendant que certaines personnes citées comme commanditaires et acteurs des crimes jouissent toujours de leur liberté.

Gilbert Diendéré n’est pas également mise en en cause dans ce document. Bref, ce rapport fait cas de beaucoup de révélations qui sont contraires à ce qui a été mis sur la place publique. On apprend à cet effet que le RSP à l’origine de la totalité des crimes commis par balle ne recevait pas d’ordre venant du chef d’état major général des armées mais de sa hiérarchie directe. Les éléments du RSP étaient places sous le commandement du Lieutenant-colonel Yacouba Isaac ZIDA, Chef de corps adjoint et chef des opérations.

Il y a lieu de noter que le Lieutenant-colonel Yacouba Isaac ZIDA était devenu le seul Chef du RSP, outre sa qualité de Chef de l’Etat depuis le 31 octobre 2014, puisque selon des membres du RSP auditionnés, devenu Chef de l’Etat, il  aurait relevé le même jour, le Colonel -Major Boureima KERE de ses  Fonctions de Chef  de Corps du RSP et lui aurait donné l’ordre de rejoindre le Général Gilbert DIENDERE.

On apprends aussi que contre les manifestants, les moyens mis à la disposition des éléments étaient des armes à feu, sans munitions, lesdites munitions ayant été confiées au Lieutenant-colonel FARTA Bachirou avec pour instruction de ne pas en faire usage, ni les remettre aux éléments détenant les armes sans autorisation expresse de la hiérarchie. Voici in-extenso le contenu de tout le document  à lire ci-dessous.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.