Nord-Burkina : trois villageois retrouvés morts

Trois villageois ont été retrouvés morts samedi dans la localité de Koutougou, dans le nord du Burkina Faso en proie à des attaques terroristes et des enlèvements, a-t-on appris de sources sécuritaires locales.

« Les trois victimes évoluaient dans l’exploitation artisanale d’or. Des témoins racontent que ces personnes avaient préalablement fait l’objet d’un enlèvement », a expliqué une source sécuritaire.

Un élu local contacté a confirmé l’information, parlant d’ »assassinats ciblés » et d’enlèvements, devenus de plus en plus fréquents dans la région.

Dans la même région, deux enseignants burkinabè enlevés le 11 mars dernier sur l’axe Djibo-Kongoussi, ont été retrouvés morts mardi, alors que depuis dimanche dernier, l’église est sans nouvelles d’un prêtre.

Jeudi, le maire de la commune de Markoye, située dans le nord du Burkina Faso, et son conducteur ont été enlevés par des individus armés non identifiés.

Le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à une recrudescence des attaques terroristes, qui ont fait plus de 300 morts et des milliers de déplacés. 14 provinces sur 45 que compte le Burkina Faso sont sous état d’urgence depuis fin 2018.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.