Politique : la situation au CDP agace Blaise Compaoré

La crise au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a finalement « dégénéré » avec les sanctions pronon- cées à l’encontre de plusieurs militants dont Léonce Koné, Mahamadi Kouanda, Salia Sanou, Daniel Rasmané Sawadogo et Césaire Ky qui ont été exclus du parti.

Cette situation a provoqué la démission de Boureima Badini et de Kadré Désiré Ouédraogo du parti. Selon nos informations, la tournure des évènements agace Blaise Compaoré, fondateur du CDP. Ce dernier pourrait intervenir bientôt pour tenter de calmer la situation en demandant, nous dit-on, l’annulation des sanctions. Une initiative de Blaise Compaoré pourra-t-elle réconcilier les « camarades ennemis » du CDP ? Rien n’est moins sûr.

De ce qui nous revient, les exclus, les suspendus et les démissionnaires souhaitent fermer la page pour ne s’occuper que des perspectives politiques.

Source: Le Pays

Ajouter un commentaire