Burkina Faso

Burkina Faso: 13 civils et 05 militaires tués dans des attaques.

Le lundi 1er novembre 2021, des hommes armés soupçonnés d’être affiliés au groupe terroriste EIGS ont exécutés atrocement 10 civils en partance pour le marché de Markoye dans la province d’Oudalan, région du Sahel, au Burkina Faso.

 4 forains sont toujours portés disparus. L’armée a été dépêchée sur les lieux.

Deux femmes et un enfant ont été tués dimanche au passage de leur charrette sur une mine à Ouindigui (Loroum).

Wakatt Communication

Une charette transportant trois femmes et un enfant a sauté dans la matinée du dimanche 31 octobre 2021, sur une mine artisanale à Tollo, localité située dans la commune de Ouindigui à une douzaine de kilomètres à l’est de Titao ( Burkina Faso).

Le bilan fait état de 3 morts dont 2 femmes et un enfant mais également d’une femme blessée.

Les trois corps ont été inhumés dans la soirée et la femme blessée admise dans une formation sanitaire pour des soins. Sa vie serait hors de danger.

Dans la même journée des présences d’hommes armés ont été signalées dans la zone de Bouna et Tollo (Est) et de You -Yoda (Sud – ouest).

Le 25 octobre 2021, Une unité militaire en mission de reconnaissance a été prise à partie par un groupe d’individus armés dans les environs de S1RAKORO (Province de la Comoé).

Trois (03) soldats sont tombés au cours de cette attaque et six (06) autres ont été blessés. Dans la riposte, plusieurs terroristes ont été neutralisés parmi lesquels un présumé chef terroriste.

Une équipe de la Brigade de Gendarmerie de GOROM (Province de l’Oudalan), qui tenait un poste de contrôle sur Taxe OURSI-GOROM. a été attaquée par des individus armés. Deux gendarmes ont perdu la vie au cours de cette attaque.

En rappel dans la nuit du 25 au 26 octobre 2021 peu après 21 heures, une unité des FDS déployée pour la sécurisation dans la zone de Mangodara, a été l’objet d’une attaque par des individus armés non identifiés.

L’attaque a précisément eu lieu à Sirakoro, village situé à une quinzaine de kms de Mangodara au nord ouest. Un premier bilan faisait état d’un FDS tué et neuf autres blessés gravement.

Ajouter un commentaire