Burkina Faso : la menace djihadiste pousse Vital Metals à suspendre ses activités d’exploration

La compagnie listée sur ASX, Vital Metals, a suspendu ses activités d’exploration au Burkina Faso, pour des raisons de sécurité.

Le propriétaire du projet aurifère Nahouri a évoqué vendredi, les préoccupations persistantes en matière de sécurité dans le pays, où l’état d’urgence a été déclaré pour plusieurs des provinces du Nord. L’état d’urgence décrété en décembre dernier pour lutter contre les attaques terroristes dans ces provinces, restera en vigueur jusqu’en juillet 2019.

Par ailleurs, la société a reçu un certain nombre d’approches de compagnies minières pour évaluer les données d’exploration sur ses concessions. Elle a indiqué qu’elle examinera ces approches tout en surveillant l’environnement sécuritaire dans le pays.

Emission Digitale Actu 5

Emission Digitale Actu 5 Présentation Tahirou BATIONO dit Garnett - Les propos d'une infirmiere chef indignent les internautes - Facebook, Twitter, Linkedin sont les reseaux sociaux les plus utilisés au Burkina Faso

Publiée par Wakatt Communication sur Samedi 20 février 2021

Pour rappel, Vital Metals s’est retiré l’année passée de son projet aurifère Bouli, au Niger, en invoquant les inquiétudes suscitées par la situation géopolitique dans ce pays.

Agence Ecofin

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.