Coronavirus : l’OMS suspend les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine

Après la parution d’une étude médicale dans la revue The Lancet qui estime que l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour soigner le Covid-19 est inefficace, voire néfaste, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a suspendu ses essais cliniques.

« Le comité directeur a suspendu la partie hydroxychloroquine de l’essai clinique Solidarity le temps que la question de la sécurité soit examinée. Les autres essais cliniques se poursuivent », a-t-il dit lors d’un point presse.

L’étude du Lancet qui soulignait l’inefficacité de ce traitement chez les malades hospitalisés et le risque important de décès qui était associé à son utilisation est la dernière parue sur ce médicament autour duquel la polémique, née des déclarations et des essais du Professeur Didier Raoult à Marseille s’est rapidement installée dès le début de l’épidémie.

Le médecin marseillais, grand défenseur de l’utilité de l’hydroxychloroquine dans le traitement des malades de la Covid-19 a d’ailleurs répliqué à cette étude en la traitant de « foireuse ».

Ajouter un commentaire