Côte d’Ivoire : Massacre de Duekoué, Amadé Ouérémi condamné à la prison à vie

L’ancien chef de guerre de l’ouest de la Côte d’Ivoire, Amadé Ouérémi, a été condamné jeudi à la prison à perpétuité par la cour d’assises d’Abidjan pour des “crimes contre l’humanité” commis en 2011.

Amadé Ouérémi a été condamné pour des faits commis dans la ville de Duékoué les 28 et 29 mars 2011 lors de la crise post-électorale qui a secoué le pays.

Le verdict est tombé, dix ans après le massacre qui aurait occasionné des centaines de morts, 265 officiellement, entre le 28 et le 29 mars 2011. Il a été reconnu coupable des faits de crimes contre les populations, constitution de bandes armées, incendie, viols, etc.

Le Tribunal criminel a suivi les réquisitions du Parquet qui avait réclamé la veille, la prison à vie contre ce Burkinabé de 57 ans.

Il a également été condamné à payer près de 2 milliards de FCFA, à titre de dommage et intérêt, aux victimes qui se sont succédées à la barre tout le procès durant.

Ajouter un commentaire