Coût d'État

Coût d’État au Burkina : La Chine appelle « à rétablir rapidement l’ordre normal »

La République populaire de Chine a appelé à un rétablissement « rapide de l’ordre normal » au Burkina Faso, après le Coût d’État qui a évincé lundi, le président Roch Kaboré, du pouvoir.

《La Chine suit de près l’évolution de la situation au Burkina Faso et a pris note des remarques de l’Union africaine et de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

La Chine appelle toutes les parties au Burkina Faso à garder à l’esprit les intérêts fondamentaux de la nation et du peuple, à résoudre pacifiquement les divergences par le dialogue, à rétablir rapidement l’ordre normal et à maintenir la stabilité et la solidarité nationales.》

Porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères, Monsieur ZHAO Lijian.

Notons que c’est le président Roch Kaboré qui a rétabli en mai 2018, les relations diplomatiques avec la Chine, après une suspension de 24 ans au profit de Taiwan.Le premier ambassadeur chinois Li Jian a fait ses au-revoirs le 21 janvier 2022 au président Kaboré.

En rappel le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) avec à sa tête le lieutenant-colonnel Henri Damiba, a annoncé la destitution du président Kaboré dans une déclaration diffusée à 17h30 par la télévision nationale du Burkina Faso. – Coût d’État-

Wakatt Communication

Le porte-parole du MPSR, le capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo, justifie au nom du lieutenant-colonnel Paul Henri Sandaogo Damiba, la prise du pouvoir, par “l’incapacité manifeste” du pouvoir à enrayer les attaques terroristes.

Ajouter un commentaire