Ibrahim Boubacar Keïta

Ibrahim Boubacar Keïta est décédé

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita a rendu l’âme dimanche matin à Bamako, a annoncé plusieurs médias locaux. Ibrahim Boubacar Keïta a dirigé le Mali pendant sept ans avant d’être renversé en août 2020 par l’actuelle junte au pouvoir.

L’année dernière, il a été victime d’un accident vasculaire cérébral mineur, mais la cause de son décès n’a pas été précisée dans l’immédiat.

IBK, s’est fait connaître sous Alpha Oumar Konaré, le premier président (1992-2002) de l’ère démocratique du Mali.

Wakatt Communication

Il a été Premier ministre de 1994 à 2000 et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2002, mais il est devenu président du Mali en 2013.

Le coup d’État qui le renverse en août 2020 est suivi d’un second en mai 2021. Quelques semaines après son éviction, il a été victime d’une attaque cérébrale mineure et a été transporté par avion aux Émirats arabes unis pour y recevoir un traitement médical.

La junte dirigée par le colonel Assimi Goïta a depuis annoncé son intention de diriger le pays pendant plusieurs années, alors qu’elle s’était auparavant engagée à organiser des élections présidentielles et législatives le 27 février pour permettre le retour des civils au pouvoir.

Plusieurs chefs d’État africains se sont exprimés à l’annonce du décès de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Kéita, ce dimanche 16 janvier 2022 à 9h, dans son domicile à Bamako.

Ajouter un commentaire