Issaka Sawadogo, maire de Pensa, une commune située dans la région du Centre-Nord, a été déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Kaya ce mercredi 3 mars 2021.

Selon nos confrères de le Faso.net qui rapporte l’information c’est pour « faux et usage de faux » que l’intéressé a été écroué.

c’est après sa rencontre avec un juge d’instruction qu’il a été mis aux arrêts.

Wakatt Communication

Il lui est reproché d’avoir fait recours à de fausses procurations à des élus lors de la session budgétaire du 27 novembre 2020. En effet, deux jours après ladite session, le « maire Sawadogo a commencé à informer des conseillers municipaux que des procurations ont été faites pour eux lors de la session ».

Ainsi pour élucider cette situation, les intéressés ont informé la gendarmerie afin qu’une enquête puisse être diligentée. »

En rappel Issaka Sawadogo a été élu en remplacement de Souleymane Zabré, tué dans une attaque terroriste, le lundi 6 juillet 2020. Il est conseiller municipal élu sous la bannière du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)

Ajouter un commentaire