L'armée annonce 15 soldats tombés dans le centre-nord après une attaque. Le chef supreme des armeés appelle l'armée à engagement collectif.

L’armeé annonce 15 soldats tombés dans le centre-nord

L’armée burkinabé confirme une attaque dans le Centre-nord. 15 soldats perdent la vie. (communiqué)

En effet, »Un double incident à l’engin explosif improvisé s’est produit ce mardi 09 août 2022. C’était sur l’axe Bourzanga-Djibo. » l’unité militaire du 14e Régiment Interarmes (RIA) était en mission d’escorte. Un des véhicules du convoi, transportant des combattants a en effet sauté sur un engin explosif à hauteur de la localité de Namsiguia (Province du Bam, région du centre-nord) », communique armée

Pendant «  que s’organisaient les opérations de secours et de sécurisation, un deuxième engin a manifestement active à distance. Ceci cause de nombreuses victimes »
Malheureusement,« Le bilan des deux incidents fait état de 15 militaires tombés et d’un blessé », précise l’état-major. Outre ,il mentionne des dégâts matériels
Alors,« Des renforts ont immédiatement été dépêchés sur les lieux de l’incident. Ainsi, ceci a permis l’évacuation des victimes ». Toutefois, des opérations de sécurisation sont actuellement en cours dans la zone rassure l’armée.

L’armée attaquée, le president du faso adresse un message d’engagement et de courage.

Suite à l’attaque de armée+burkinabé le chef de l’état Paul-Henri Sandaogo DAMIBA s’incline devant la mémoire de ces braves fils tombés sur le champ d’honneur pour la patrie. Egalement, il souhaite prompt rétablissement aux bléssés.

« Aujourd’hui 09 août 2022, une mission d’escorte des Forces Armées Nationales en mouvement vers Djibo » est attaqué 02 fois « aux engins explosifs improvisés dans les environs de Namsiguia dans la province du Bam. Cette attaque terroriste a malheureusement fait des victimes dans nos rangs.
En ces moments de grande peine pour les Forces engagées et pour la Nation, je m’incline devant la mémoire de ces braves fils tombés sur le champ d’honneur pour la patrie. Mes pieuses pensées vont à leurs familles biologiques et à l’ensemble des Forces de défense et de sécurité. Au blessé, j’exprime mes vœux de prompt rétablissement. Leur sacrifice suprême doit constituer le ferment qui fortifiera notre engagement collectif à vaincre les forces du mal et libérer notre pays. Le mal n’a jamais triomphé le bien. Ensemble, nous vaincrons! »
Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, Président du Faso.

Ajouter un commentaire