Mali : L’armée tchèque quitte Bamako

Mali : L’armée tchèque va se retirer de la mission de l’UE au Mali

L’armée tchèque, qui assure depuis 2020 le commandement de la mission de formation de l’Union européenne au Mali, qui est actuellement suspendue. L’armée mettra fin à sa participation d’ici la fin de l’année. Une annonce de la ministre tchèque de la Défense, Jana Černochová.

Récemment, l’instabilité politique dans le pays a poussé la France et les alliés qui combattent les militants islamistes au Mali à annoncer qu’ils retireraient leurs troupes après près d’une décennie sur place.

Wakatt Communication

« Nous ne pouvons vraiment pas nous permettre d’avoir des soldats là-bas qui resteront à la base. Nous essayons de nous assurer que les missions étrangères où nous envoyons nos soldats apportent quelque chose à la République tchèque et aux soldats sur le plan de la formation ». Une a déclaration Mme Černochová, notant que le retrait de quelque 120 soldats tchèques avait déjà commencé.

Le partenariat avec l’armée malienne n’étant plus possible. Et ce en raison du refus du gouvernement de continuer à faire participer des soldats maliens au programme, la République tchèque pourrait se tourner vers d’autres partenaires, a rapporté l’Agence Ceteka.

Des pourparlers sont actuellement en cours avec la Mauritanie. Mais aussi le Sénégal, le Burkina Faso, le Niger, le Tchad, le Soudan et l’Éthiopie.

« La région est très troublée. D’un autre côté, en tant qu’Europe, que pays occidental, nous ne pouvons pas quitter cette région ». C’est ce qu’ affirmé Mme Černochová, notant que le groupe Wagner. Un groupe militaire privé lié au Kremlin, dirige actuellement les opérations au Mali selon le site Euractive

https://web.facebook.com/ouaga24

Ajouter un commentaire