Mention très honorable plus félicitations du jury pour le Dr Arsène KOUMBEM

Le mardi 24 novembre 2020, à l’Université Saint Thomas d’Aquin de Saaba, s’est tenu l’exercice de soutenance de thèse de M. Arsène KOUMBEM, alors en fin de cycle de Médecine. Le thème de sa recherche: ” Étude des besoins non couverts en santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents.”. Après deux heures d’exercice, c’est avec la mention très honorable plus les félicitations du jury que l’impétrant s’en est tiré.


Une plateforme en ligne pour collecter les données


Face au jury composé du Pr Blandine THIEBA, du Pr Ali OUEDRAOGO et du Dr Paul KAIN (MCA), le désormais ex pensionnaire de l’USTA a expliqué sa démarche et les résultats de son étude. Il s’est agi, pour l’essentiel, d’expliquer comment, à travers une plateforme en ligne, il a pu collecter certaines informations. Après échantillonnage et définition des critères d’inclusions, 424 étudiants ont été retenus sur 2471, soit 17,2% de la population cible.
La santé sexuelle et reproductive, généralement faite sujet tabou par les parents, a été abordée dans sa profondeur, avec des chiffres clés. C’est ce que n’a pas manqué de souligner la Professeur Blandine THIEBA pour qui, les parents se déresponsabilisent. Cela ayant pour cause immédiate de la mésinformation sur les questions de santé sexuelle et reproductive.
Des résultats d’étude précis


Entre définition des concepts, objectifs de l’étude, la présentation s’est faite devant une assistance très attentive, peut être en raison du thème assez parlant pour les jeunes. On notera entre autres résultats de l’étude que les grossesses non désirées, les avortements et les IST sont de graves problèmes auxquels font face les jeunes et adolescents au Burkina, qui constituent pourtant 33,9% de la population.
Un travail fait d’originalité et de qualité


Pour le Dr Paul KAIN (MCA), le thème choisi est relativement novateur, en ce sens qu’ <<une mention spéciale a également été faite quant aux références bibliographiques du document, très bien formulées>>. Aussi, le Dr Paul KAIN (MCA) n’a t-il pas manqué de souligner le sérieux et la rigueur de M. KOUMBEM qui a été responsable des stagiaires pendant leur passage au département de gynécologie-obstétrique…
En outre, des recommandations et suggestions ont en outre été faites à l’endroit du Ministère de la Santé et du rectorat de l’université.
Mention très honorable

Parents et amis venus soutenir l’impétrant


Après avoir écouté et questionné le sieur KOUMBEM, c’est le Pr Ali OUEDRAOGO, président du jury, qui a annoncé la décision du jury de délivrer la mention très honorable plus félicitations du jury pour le travail portant sur ce thème. Ce après quoi le tout nouveau médecin et déjà inscrit en spécialisation en santé publique a prêté serment, sous le fier regard de ses parents, proches et amis.

Aristide OUANGRE

Ajouter un commentaire