Omicron

Omicron: pour l’OMS, il pourrait générer des variants plus dangereux

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré qu’elle était optimiste que la pandémie de coronavirus serait vaincue en 2022. – Omicron-

Selon le patron de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesu, la maladie sera vaincue si les pays cessent « le nationalisme étroit et la thésaurisation des vaccins » .

Alors que le variant Omicron de la Covid-19 continue de se propager dans le monde, l’agence des Nations Unies pour la santé a déclaré mardi qu’il était crucial de faire davantage pour aider tous les pays à recevoir le plus rapidement possible les vaccins contre le coronavirus qui peuvent sauver la vie.

Wakatt Communication

« Dans le contexte d’un brassage social intense, d’un recours limité à des mesures de santé publique éprouvées, d’une couverture vaccinale limitée à l’échelle mondiale… ce sont là des conditions qui permettront à n’importe quel variant, à n’importe quel virus, de prospérer », a déclaré la Dre Maria Van Kerkhove à la radio BBC, ajoutant « Omicron profite de cela, et Delta aussi ».

La multiplication des cas d’Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d’apparition d’un nouveau variant plus dangereux du Covid-19 , a averti mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Bien que le variant se propage comme une traînée de poudre dans le monde, il semble moins pathogène que ce que l’on craignait initialement et a fait naître l’espoir que la pandémie pourrait être surmontée. 

Mais Catherine Smallwood, une responsable des situations d’urgence à l’OMS, a indiqué que la montée en flèche des taux d’infection pourrait avoir l’effet inverse. 

Cela fait deux ans que le coronavirus a été détecté pour la première fois par l’OMS en Chine. Des mois plus tard, il s’est propagé dans le monde entier et s’est transformé en pandémie.

Au moment de mettre sous presse, les cas mondiaux de Covid s’élèvent désormais à 287 millions, tandis que près de 5,5 millions de personnes sont décédées.

Ajouter un commentaire