Ouverture de la 19e Conférence du CILSS : le président du Faso rappelle la nécessité du rapprochement avec les organisations sous-régionales.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du Comité permanent inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a présidé par visioconférence la cérémonie d’ouverture de la 19e conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’organisation.Roch Marc Christian Kaboré a rappelé l’indispensable coopération entre les différentes organisations sous régionales.

« La mutualisation des efforts et le rapprochement avec toutes les organisations régionales et sous-régionales, notamment la CEDEAO, l’UEMOA et le G5 Sahel, sont nécessaires et indispensables à l’efficacité de nos interventions stratégiques et politiques », a-t-il déclaré.

Le président en exercice du CILSS a salué les « résultats déjà probants » de la coopération qui est en train de se construire avec les organisations sous-régionales, et encouragé l’extension de ces relations aux autres régions du continent.

Wakatt Communication

« Notre action commune a toujours été guidée par notre volonté d’accompagner les pays et les populations du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest dans la quête d’une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable, la conservation et la protection de nos ressources naturelles de plus en plus menacées par le changement climatique », a précisé Roch Marc Christian Kaboré.

L’objectif de cette rencontre, à travers la réforme qui va être examinée, est la rénovation de l’organisation commune afin de la rendre plus performante et efficace dans la réponse à apporter aux besoins des Etats membres et des populations.

Le chef de l’Etat a rappelé que dans la quête d’une agriculture productive, résiliente et compétitive, le défi majeur reste la prévention des ravageurs de cultures.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un commentaire