Politique: Le président du Faso envisage sérieusement le retour éventuel de Blaise Compaoré

Le président du Faso, interrogé par nos confrères de RFI et France 24 , envisage sérieusement le retour éventuel au pays de Blaise Compaoré, l’ex-chef de l’État qui vit en exil en Côte d’Ivoire depuis 2014. Il en fixe même le délai.

S’il est réélu le 22 novembre, Roch Marc Christian Kaboré annonce qu’un processus de réconciliation permettra ce retour lors du premier semestre 2021.

le président Roch Kaboré annonce que, s’il est réélu le 22 novembre prochain, « dans le premier semestre 2021, tout le monde pourra rentrer tranquillement au Burkina Faso » et que « ceux qui ont des dossiers avec la justice pourront se présenter devant la justice pour régler leurs dossiers à ce niveau. »

À la question : « Pourquoi n’avez vous pas répondu à la lettre où Blaise Compaoré vous a offert ses services il y a 18 mois », le chef de l’État burkinabè répond : « Non pas que je refuse la main tendue, mais nous sommes dans un processus de réconciliation qui n’est pas une course de vitesse. »

Et le président Roch de préciser : « Si je suis élu, le premier semestre de 2021 doit nous permettre de régler ces questions là. Nous allons réunir l’ensemble des composantes de la société pour discuter de la réconciliation et la décision [des conditions du retour de Blaise Compaoré] sera prise. »

Ajouter un commentaire