Projet de prorogation des mandats des élus municipaux et régionaux :Le ministre d’Etat Clément Pengdwendé Sawadogo devant la CAGIDH

Le ministre d’Etat, ministre de l’ Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo était devant les députés de la Commission des affaires générales , institutionnelles et des droits humains(CAGIDH) le jeudi 22 avril 2021 pour défendre le projet de loi portant prorogation du mandat des conseillers municipaux et régionaux jusqu’au 22 mai 2022.

Faisant l’exposé des motifs ayant prévalu à la demande de prorogation d’un an du mandat des exécutifs locaux par le gouvernement, le MATD a noté comme arguments l’objectif d’un meilleur ancrage de la démocratie à la base, une légitimation des chefs des collectivités territoriales et la résorption les crises récurrentes qui minent les conseils de collectivités territoriales.

Le projet de réforme présenté par le MATD s’étend également aux questions de campagne électorale déguisée et de nomadisme politique.

Pour cet exercice, le MATD accompagné de son staff technique a répondu aux préoccupations des élus nationaux, membres de la CAGIDH. Il s’agit essentiellement du redécoupage du territoire, des questions sécuritaires en lien avec les élections municipales à venir, du renouvellement des membres de la CENI.

Sur le redécoupage le ministre d’Etat a assuré qu’il n’ est pas forcément lié au calendrier des élections municipales à venir. Le projet de prorogation porté à l’attention de la CAGIDH a reçu également l’aval des organisations de la société civile telle le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) et la Convention des organisations de la société civile pour une observation domestique des élections (CODEL).

Le projet sera soumis à l’appréciation du Dialogue politique national pour dégager un consensus avant son adoption souhaité par le gouvernement autour du mois de juillet 2021.

Direction de la communication et de la presse ministérielle

Ajouter un commentaire