Sécurité: un groupe de malfrat qui profanait des tombes arrêté par la police

Le service Régional de la Police Judiciaire du Centre était face à la presse ce mardi 13 juillet pour présenter un réseau de malfrats qui s’attaquaient à des boutiques de transfert d’argent, des lieux de commerces et domiciles. Parmi eux certains détenait des cranes humains.

“Il s’agit généralement de personnes physiques, hommes d’affaires, commerçants, entrepreneurs ou toute autre personne ayant sur elle de fortes sommes d’argent”, selon le commissaire Sayibou Galbané.

Le gang est composé de 7 malfrats dont le chef du gang est bien connu des fichiers de police judiciaire pour avoir été déféré plusieurs fois pour des faits de grandes criminalités.

Wakatt Communication

Après les investigations, la police a saisi entre autres deux crânes humains, un pistolet automatique, deux chargeurs de pistolet avec 12 munitions, cinq motos et une somme de 830 000 FCFA.

Ajouter un commentaire